Test de Brother In Arms 2: Global Front (iPhone/iPod)

Publié le par Black-Sactificus

Après un premier Brother In Arms clairement axé TPS (jeu de tir à la troisième personne), Brother In Arms 2 : Global Front pointe le bout de son nez avec autant de vieux airs que de nouveaux. Alors, que vaut-il ?

Capture d’écran iPhone 2Bienvenue en pleine Seconde Guerre mondiale, prenez part à un conflit armé à l'échelle planétaire. Vous incarnez un soldat de l'armée américaine et devrez vous opposer aux forces japonaises et allemandes. L'aventure s'étale de la Normandie à la Sicile en passant par l'Afrique du Nord et le Pacifique, sans oublier l'Allemagne. 

Capture d’écran iPhone 3Brother In Arms 2 : Global Front change de la vue à la troisième et opte désormais pour celle à la première personne, un genre communément appelée FPS. Ceci étant dit, le shooter n'arrête pas pour autant de s'inspirer de son grand-frère, dans les couvertures du moins. On retrouve donc cette fameuse vue laissant voir le haut de notre soldat lorsque ce dernier se couvre derrière les nombreux décors le permettant. De quoi pimenter un peu plus le jeu puisque ce système nous permet de voir sur le côté ou au dessus de nous sans pour autant être vu.

Capture d’écran iPhone 4En tout cas, les efforts de Gameloft n'ont pas été concentrés sur le scénario. En effet, les dialogues n'ont rien d'intéressants et les doublages sont tout aussi ridicules, au point d'ôter le peu de crédibilité que l'on pourrait leur apporter. Se frayer un chemin, abattre des japonais et des allemands, atteindre un point... Les missions sont parfois très répétitives voire lassantes par moment, sans parler des cinématiques qui sont ridicules à souhait. Dommage que Gameloft est si peu exploité le potentiel vidéo-ludique de la Seconde Guerre mondiale. Quoique, ce contexte a bien aidé la modélisation des environnements et des décors qui s'avèrent être fort sympathiques, tant dans leur réalisation que dans leur variété. Ce qui est sûr, c'est que le gameplay s'est amélioré entre ces deux opus. Agrémenté d'une aide à la visée, il ne vous demandera que très peu d'adaptation tant la facilité de jeu est flagrante. On pourra toutefois regretter que l'arsenal soit si incomplet bien qu'il offre une arme de chaque type, ou presque. En tout cas, la jouabilité en général est sans conteste bien moins rigide qu'auparavant.

Capture d’écran iPhone 1Venons en au multijoueur. Ce dernier nous propose de dessouder nos adversaires sur cinq cartes tirées de la campagne solo où combattrons jusqu'à dix joueurs et ce dans trois modes de jeu, Libre pour tous, Match à mort par équipe et Domination. En ligne, en local ou en Bluetooth, c'est comme vous voulez. Classique, mais efficace.

 

Graphismes : 16/20
Jouabilité : 16/20
Durée de vie : 15/20
Bande son : 16/20
Scénario : 12/20
Fun : 16/20

Note générale : 15/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article