Test de Dynasty Warriors 7 (PS3/Xbox 360)

Publié le par Gotwobee

Le 7ème Dynasty Warriors est enfin disponible, mais en vaut-il la peine ?

Dynasty Warriors 7 est un RPG à l'ambiance japonaise. Auparavant, le but du jeu était de conquérir 3 royaumes, mais le studio Koeï en a ajouté un. Quelques changements ont été fait, comme par exemple un mode conquête qui apparaît au côté du mode solo. Malgré ces nouveautés, ce nouveau Dynasty Warriors reste une référence du genre comme nous les aimons.

Pour arriver à la fin de la campagne, il vous faudra conquérir la map case par case. Au cours de ces conquêtes, vous débloquerez des armes, des personnages et même des animaux (60 personnages et 35 armes précisément) qui vous accompagneront tout au long de votre périple. Cependant, chaque mission a un personnage précis, ce qui peut déplaire mais vous familiarise avec eux. Le mode solo n'a pas de renouveau, il s'avère pratiquement identique à celui de l'opus précédent. Dynasty Warriors 7 est aussi doté d'un multi et d'un mode un contre un. Vous pourrez donc alterner entre l'histoire, le multi et jouer sur une seule télévision avec vos amis.

Passons maintenant au gameplay, Koeï a remit en place les combos, ce qui avait été supprimé auparavant. Les sauts, parades, et autres sont toujours présents, mais il y a une chose importante à noter, vous pourrez changer d'armes à tout moment, même au plein coeur d'une action. Les combos ne s'échapperont pas lors d'un changement d'armes.

Malheureusement, Dynasty Warriors 7 possède une qualité graphique pour le moins... décevante, des textures ratées et des animations qui tourne au ridicule, sans parler des décors qui sont relativement... vides. Et au niveau de la bande-son, les compositions japonnaises sont lassantes. Les voix anglaises sont, pour leurs parts, neutres, quelconques...

 

Graphismes : 11/20
Jouabilité : 16/20
Durée de vie : 16/20
Bande son : 12/20
Scénario : 15/20
Fun : 15/20

Note génerale : 14/20

Publié dans Tests (PS3 - Xbox 360)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article