Test de Green Lantern : La Révolte des Manhunters (PS3/Xbox 360)

Publié le par Black-Sactificus

Verts lumière, les membres de la Green Lantern Corp reviennent dans cette adaptation cinématographique... réussie ?

C'est finalement après les évènement du film que se déroulent ceux de Green Lantern : La Révolte des Manhunters. Suite à l'entrée de Hal Jordan dans la confrérie qu'est Green Lantern Corp, visant à maintenir l'équilibre dans le monde, les Manhunters, ex-protecteurs de l'univers, décident de reprendre le pouvoir. Pour cela, l'organisation n'hésitera pas à mettre la main sur certaines sources d'énergie, quitte à créer une panique galactique.

Dans les veines d'un beat-em all des plus communs, Green Lantern : La Révolte des Manhunters vous demandera de parcourir des niveaux linéaires laissant très peu de liberté pour finalement se retrouver assiégé de vagues d'ennemis dans des lieux aux fortes allures d'arènes. Il faudra alors nettoyer la zone à l'aide des pouvoirs et attaques dont Hal se sert si bien. Ainsi, c'est à coup d'attaques rapides, de spéciales ou encore de pouvoirs "Constructions", déblocables au long de l'aventure, que vous pourrez détruire la menace. Mais l'anneau a d'autres ressources. En effet, la source de vos pouvoirs vous permettra aussi matérialiser des points géants, des sabres, des bombes... le tout avec des combos comme on les apprécie, qu'il soit aérien ou terrestre. Ce large choix d'attaques est agrémenté d'améliorations. Vous l'aurez compris, les combats sont très dynamiques, dommage qu'ils soient un poil trop rebondants. Des niveaux pleins de combats donc, et menant pour la plupart vers un boss contre lequel il faudra généralement user de pouvoirs puis de QTE afin de l'achever. Aussi, parfois, vous aurez droit à quelques phases de vol où vous ne dirigerez pas Hal, mais devrez tirer sur les cibles et esquiver leurs attaques ou encore à des petites énigmes, de quoi diversifier un peu.

Bon point, cette campagne peut se faire en coopération. En effet, un de vos amis peut se connecter dès qu'ils le souhaite, mais seulement en local. Il prendra alors la place de Sinistro, un membre de Green Lantern Corp. Malgré ça, l'aventure est bien trop courte et sera bouclée en moins de dix heures, ce qui est incontestablement court quoiqu'acceptable pour ce genre de jeux de toute façon assez répétitif.

D'un point de vue graphique, le titre peine à imposer son univers. D'une part, les environnements se ressemblent et ne se renouvellent que très peu, en abusant d'une touche verdâtre propre au jeu. D'autre part, il séduit par ses animations très crédibles mais surtout grâce à des arrières-plans très agréables à l'oeil et relevant sans conteste le niveau. Finalement, Green Lantern : La Révolte des Manhunters s'en tire honorablement mais on lui reprochera certaines lacunes abusives malgré une ribambelles d'idées intéressantes.

 

Graphismes : 13/20
Jouabilité : 16/20
Durée de vie : 11/20
Bande son : 14/20
Scénario : 10/20
Fun : 15/20

Note générale : 14/20

Publié dans Tests (PS3 - Xbox 360)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article