Test de Homefront (PS3/Xbox 360)

Publié le par Black-Sactificus

Homefront est un FPS se déroulant dans une Amérique occupée par la Corée. Vous y incarnerez Jacobs, pilote d'hélicoptère qui, au bout de quelques minutes de jeu, entrera dans la Résistance grâce à une intervention de votre pseudo-guide au long de l'aventure, Connor Morgan. Vous aurez pour but de repousser l'ennemi. Il va sans dire que vous serez parfois horrifié des événements, en voyant les Coréens exécutés maintes personnes (une pensée pour le petit bonhomme qui a perdu ses parents). Malheureusement, le solo aurait pu être une large réussite, mais les scripts et les bugs survenant fréquemment, et sans parler de l'IA adversaires ou alliés (qui d'ailleurs ne se retiendra pas de se mettre devant vous au moment où vous tirer, voire de vous bloquer le passage...). Dommage que cette campagne solo ne dure que quatre ou cinq heures... il y a là un bilan très mitigé.

Techniquement, on remarque dès le premier abord que le moteur utilisé date... L'effet de cel shading n'arrangent rien, dont d'ailleurs on ne comprend pas le pourquoi de son existence. Les effets spéciaux sont, eux aussi, un peu à la ramasse quoiqu'assez jolies à certain moment. On pourra aussi regretter le fait que les décors ne soient pas destructibles, ou vraiment très peu. Heureusement, le côté artistique du titre vient rattraper le tir avec sa patte graphique tout à fait sympathique.

Le gameplay rappelle énormément celui des Call of Duty. Simple avec une certaine lourdeur, qui pour le coup nous rappelle que l'on est un homme. Aucun problème pour ce qui est de l'adaptation, puisque rien n'innove, c'est du déjà vu. Cependant, nombreux seront ravis de retrouver au travers du titre les Call of Duty comme les Battlefield dans l'ambiance !

Pour finir, le multijoueur, non attendu comme le meilleur du jeu, mais qui va devoir l'être. Les parties accueillent donc jusqu'à 32 joueurs, et ce sur 7 maps (8 pour la Xbox 360). Les modes de jeu n'affluent pas mais en propose tout de même six, dont quatre dérivés des deux principaux, à savoir Match à mort par équipe et Contrôle au sol. Des modes qui ont déjà fait leur preuve donc. Puisque les membres de Kaos Studio viennent en partie de chez Dice, on ne pouvait pas imaginer une seconde l'absence de véhicules. Bien que moins nombreux que dans Battlefield : Bad Company 2, vous y trouverez votre compte avec les tanks, hélicoptères, drones et autres. L'arsenal est lui plutôt décevant, pour cause, il ne propose que peu d'armes, ceci étant dit, c'est sans compter sur les multiples améliorations tournant certes un peu trop autour des viseurs. Mais le multi d'Homefront n'est pas qu'un simple copier/coller, il apporte sa touche d'originalité avec le système de PC (points de combat),à gagner au fur et à mesure des captures de zones ou des kills, qui vous permettront de mieux vous équiper ou d'acheter les véhicules.

 

Graphismes : 13/20
Jouabilité : 15/20
Durée de vie : 14/20
Bande son : 13/20
Scénario : 15/20
Fun : 15/20

Note générale : 14/20

Publié dans Tests (PS3 - Xbox 360)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Kolase 05/07/2011 15:52


Grâce à la démo multi, je me suis décidé à l'acheter et je ne suis vraiment pas déçu !