Test de inFAMOUS 2 (PS3/Xbox 360)

Publié le par Black-Sactificus

Cole l'homme électrique revient dans ce second opus avec une nouvelle mission, dans une nouvelle ville mais contre un même ennemi alors, est-il toujours aussi puissant ?

D'entrée de jeu, vous serez confronté à la Bête, qui, à titre indicatif, n'est autre que l'ennemi contre lequel se préparait Cole dans inFAMOUS premier du nom. Cette scène fait office d'introduction, car il vous sera impossible d'en venir à bout. Ainsi, Cole, vaincu, perdra une partie de ses pouvoirs, qu'il faudra reconquérir par la suite.  

Après Empire City, vous voilà dans New Marais, une reproduction de la Nouvelle Orléans où règne désormais la terreur. Terreur à laquelle vous pourrez contribuer, ou faire face. Car oui, un choix s'impose, le bien ou le mal. Il vous sera donné de choisir votre place, ayant toutes deux leurs bons côtés, comme leurs mauvais. Par exemple, le bien fera de vous une bonne image pour la population, qui ne manquera de vous aider dans vos actions, alors qu'au contraire, le mal fera de vous un monstre, ce que les habitants ou les forces de l'ordres de la ville ne manqueront pas de vous rappeler, en s'imposant devant vous à l'aide d'armes à feu. Cependant, le mal, comme toujours, vous permettra d'avoir des pouvoirs plus puissants. Pouvoirs qui sont en bien plus grand nombre que dans inFAMOUS, et bien plus dévastateurs ! 

Concrètement, le système d'améliorations des pouvoirs n'a pas beaucoup changé, et est toujours relatif à votre karma. Cependant, pour se faire, il vous sera demandé d'atteindre un objectif. Celui-ci est très variable, il peut s'agir de faire tomber un certain nombre d'ennemis d'un toit, d'en tuer d'un headshot, ou encore de s'en débarrassés d'une seule attaque. Mais les premiers pouvoirs ne seront pas nécessaires pour vaincre les boss les plus coriaces, car c'est là qu'interviennent les tempête énergétiques, les tornades dévastatrices... qui vous permettront aussi de balayer un grand nombre d'ennemis en très peu de temps.

Ce qui saute aux yeux, c'est l'aliasing très prononcé. Ce qui laisse bouche bée, ce sont les pouvoirs de Cole, incroyables comme ils sont. Mais outre quelques défauts, la réalisation d'ensemble s'avère plus que crédible, tant dans les décors que dans les animations. Les compositions musicales collent à l'ambiance de New Marais et de ce qu'y s'y trame, tout comme les doublages et les bruitages très réalistes.

Questions longévité, inFAMOUS 2 ne chôme pas, oh que non. Bien que la chose puisse paraître facile et malsaine, il se pourrait fort qu'après avoir terminer une première fois le jeu, vous vous relanciez dans l'aventure en choisissant le bien si vous aviez boucler le jeu dans le mal, et inversement. Et c'est sans compter sur un grand nombre de quêtes secondaires, qui rempliront encore un peu plus l'aventure fastidieuse de Cole (une bonne quizaine d'heures), qui pourra qui plus est se balader en ville, dans un monde ouvert regorgeant de choses à faire. On conclue sur une petite nouveauté intéressante, l'éditeur de missions. Et oui, il vous sera possible de créer vos propres missions que vous pourrez partager en ligne, bien que le système ne soit pas simple à utiliser.

 

Graphismes : 16/20
Jouabilité : 19/20
Durée de vie : 18/20
Bande son : 16/20
Scénario : 13/20
Fun : 20/20

Note générale : 17/20

Publié dans Tests (PS3 - Xbox 360)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Blake 23/06/2011 22:41


Plus puissant que le premier volet ! (grâce auquel j'ai d'ailleurs acheté le 2)
18/20 :D


HandForHand_Boy 11/06/2011 19:59


Dommage que ma ps3 est en réparation, mais bon du coup je me remet sur la 360 et mon vieux Gears of war ^^
Sinon je me l'achète dès que je récupère ma FAAAAATTTT. :)


Kolase 05/06/2011 20:33


Je n'ai pas encore eu l'occasion de toucher au jeu dans son intégralité, mais en tout cas, la démo m'a totalement convaincu, ne serai-ce que dans le gameplay, le sentiment de puissance... enfin
bref, c'est jouissif, et j'aime ça !


YourchKiller 04/06/2011 22:54


manifique ce jeu, cest que du bonheur !