Test de Minigore (iPhone/iPod)

Publié le par Black-Sactificus

Jeu de tir de survie, Minigore entend bien se faire une image sur l'AppStore, y arrivera-t-il ?

Minigore tire sa force de graphismes attachants et fort sympathiques. Des personnages à tête cubique et au petit corps ainsi que des décors simples mais efficaces. C'est donc sur une carte unique mais pas infinie que vous devrez combattre les Furries. Des Furries en tout genre, le petit Minifurry, le Furry basique, le grand et puissant Giant Furry qui se divisera en Furries puis en Minifurries à sa mort et le Firefurry, un Furry enflammé qui vous sautera dessus sans que vous ne l'aperceviez. Il existe aussi des bestioles rouges qui exploseront lorsque vous les toucherez ou encore un Dragon divisé en plusieurs parties qui vous rendra une petite visite chaque nuit. Ça fait beaucoup à combattre, c'est pourquoi vous pourrez vous transformer en Bête spécifique à votre personnage après avoir ramasser trois trèfles et dévorer tous les méchants, un bon moyen de retourner la situation si vous avez perdu une ou plusieurs des trois vies mises à votre disposition.

Le jeu consiste donc à survivre à des vagues d'ennemis et à en tuer un maximum, pour cela, vous possédez des armes, mitraillettes, fusils ou lance-grenades. Jouable grâce à deux manches à balai virtuel, celui de gauche pour se déplacer, celui de droite pour tirer, vous pourrez opter pour une visée manuelle ou automatique. Aussi, en début de partie, vous aurez le choix du niveau de difficulté, Normal, Expert ou Insane. Plus le niveau est élevé, plus les monstres sont nombreux. Sinon, pour parler des personnages, ils arrivent depuis peu par le biais des mises à jour, et sont donc de plus en plus nombreux. Certains sont déblocables grâce aux nombre de créatures tuées et d'autres avec de l'argent réel.

Aussi, vous pourrez joindre vos forces à deux joueurs en wi-fi local, auquel cas il y aura deux fois plus de bestioles à affronter ! C'est donc clair, Minigore n'est pas qu'une simple alternative à iDracula, il apporte aussi un large lot de nouveauté et tire son addictivité de son univers si attachant et de son côté scoring.

Ce test a été mis à jour pour la version 5.0.

 

Graphismes : 16/20
Jouabilité : 18/20
Durée de vie : 14/20
Bande son : 14/20
Scénario : -/20
Fun : 18/20

Note générale : 16/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article