Test de Modern Combat 2: Black Pegasus (iPhone/iPod)

Publié le par Black-Sactificus

Après un excellent Sandstorm, Gameloft décide de remettre le couvert avec Modern Combat 2: Black Pegasus aussi prometteur que son prédécesseur. Alors, qu'en est-il ?


Suite direct de la mission Sandstorm, ce deuxième Modern Combat toujours signé Gameloft nous entraîne dans divers environnements, du Moyen-Orient à l'Europe de l'Est en passant par l'Amérique du Sud, il y en a pour tous les goûts. Vous incarnez un soldat des forces spéciales et devrez déjouer les plans d'Abu-Bahaa. Mais si l'histoire peut paraître simple, il s'avère que les missions sont elles très variées et vous demanderont d'éliminer une certaine cible, de vous infiltrez discrètement ou encore de détruire tout ce qui gênerait votre passage. Pour ce qui est de l'arsenal, il est bien plus complet que dans Sandstorm. En effet, quinze armes le composent et à l'image des cartes, pistolets mitrailleurs, armes de points ou encore armes lourdes, vous aurez du choix. Comme nombre de jeux, avant de lancer une partie, vous devrez choisir un mode de difficulté : facile, normal ou difficile. Dans la difficulté moyenne, l'aventure vous prendra quelques heures et à moins d'être un soldat invétéré, vous demandera de recommencer plusieurs fois certaines missions. De quoi élargir un peu plus la durée de vie de la campagne solo.

En parlant d'élargissement, ce n'est pas sans compter sur un bon mode multijoueur que le dénommé Black Pegasus part en guerre. Avec quatre modes (Match à mort, Match à mort en équipe, Capture du drapeau et Désamorce la bombe) vous aurez de quoi vous amuser un bon moment ! D'autant plus que le titre propose un système de grade montant jusqu'à 72. Les armes sont déblocables au fil des niveaux, tout comme les compétences qui vous permettront d'améliorer votre jeu. En créant une partie (qui pourra accueillir jusqu'à dix joueurs), vous pourrez choisir d'activer ou non la régénération de vie et l'aide à la visée (qui vous dirige d'elle même sur vos adversaires). Avec le succès de ce mode, Gameloft a eu la bonne idée de lancer un DLC contenant trois nouvelles maps multijoueurs pour 0,79 euros, peut-être que d'autres surviendront.

Capture d’écran iPhone 5

Ce qui est sûr, c'est que le FPS séduira aussi bien les amateurs que les confirmés du genre. En effet, le gameplay se veut accessible tout en demandant un peu de maîtrise. Chacun pourra trouver son style grâce à la variété des armes, l'ajout du couteau et les différents boutons permettant de se baisser, de viser ou de jouer sur la chance en "diagonal". La gyroscopie est elle aussi de la partie, à vous de choisir cette dernière ou de rester fidèle au traditionnel tactile.

Un peu trop répétitives, les compositions musicales ne sont que très correctes. Les doublages sont eux trop simplistes et manque parfois de crédibilité, ce qui n'est pas le cas des effets sonores et des bruitages qui s'avèrent plutôt réussis. L'ambiance reste au rendez-vous et nous plonge réellement dans une guerilla urbaine et militaire.

 

Graphismes : 17/20
Jouabilité : 18/20
Durée de vie : 17/20
Bande son : 12/20
Scénario : 14/20
Fun : 18/20

Note générale : 17/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article