Test de Transformers 3 : La Face cachée de la Lune (PS3/Xbox 360)

Publié le par Black-Sactificus

En ces débuts de vacances, Transformers 3 : La Face cachée de la Lune entend bien faire son bonhomme de chemin, mais y parviendra-t-il ?

 Fidèle au film de Michael Bay, Transformers 3 revient avec les mêmes airs, action, destruction... bref, du grand spectacle. Mais en mettre pleins les yeux, c'est bien mais faut-il encore y arriver. Malheureusement, ce n'est pas vraiment le cas car voyez, du décor aux effets en passant par les textures, c'est fade et on remarque que le film a eu la chance de bénéficier d'un bien plus gros budget développement... Mais dans un bon Transformers, il faut un bon gameplay et de fortes sensations. Ainsi, conduire les Autobots ou les Decepticons lorsqu'ils sont "overdrive" (en véhicule si vous préférez) ne fera aucun effet, et il faudra donc se transformer (ouuuui) en un bon gros robot bien puissant armé jusqu'aux dents. A ce moment-là c'est parti, et ça fait très mal. En effet, à l'image de Sucker Punch (inFAMOUS), High Moon Studios a décidé de jouer la carte de la séduction. Comprenez là que tout est fait pour vous donner une impression de puissance rapidement, ce qui réussi plutôt au titre vu son contexte et son univers.

Autre point qu'on arrivera difficilement à excuser, l'absence de réel scénario. Et oui, encore une fois, l'essentiel a été oublié car voyez, aucun véritable effort n'a été fourni concernant l'ambiance scénaristique et pourtant nous sommes bien dans une adaptation de film, alors... En parlant d'ambiance, ce n'est pas celle musicale qui rattrapera le tir. En effet, les musiques ne collent pas à l'action, heureusement, les doublages officiels sont plus soignés. Le déroulement des niveaux quant à lui est un peu trop simpliste est véritablement répétitif. Il faut donc éliminer des vagues d'ennemis (auxquels on a ôté le peu d'IA qu'ils avaient) successivement tout en avançant dans un ensemble relativement linéaire, et ce quelque soit votre camp. On se retrouve donc à affronter pas mal de petits robots pas très futés et pas très dur à vaincre avec un arsenal du tonnerre. Qui veut du lance-roquette ? Aussi, la conduite de véhicules est presque insuportable tant elle est difficile et mal gêrée, d'où l'intêret de se transformer pour finalement faire de la destruction massive.

Pour conclure, le multijoueur. Résolument classique, ce mode propose quatre classes customisable grâce aux poins d'expériences et deux modes de jeu (très classiques donc) comme le Team Deathmatch accueillant jusqu'à dix joueurs. Vous l'aurez compris, ce Transformers 3 reste une adaptation quelconque, même mauvaise... dommage.

 

Graphismes : 9/20
Jouabilité : 12/20
Durée de vie : 11/20
Bande son : 12/20
Scénario : 6/20
Fun : 10/20

Note générale : 11/20

Publié dans Tests (PS3 - Xbox 360)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

-ExtaZyy- 25/06/2011 17:52


j'ai su que c'était pourri à la seconde ou j'ai vu les premières images de gameplay...


Kolase 25/06/2011 13:08


Oh purée ! Je misais dessus ! Je comptais me l'acheter, je suis vraiment déçu :/ Je vais de voir me contenter de film alors...


HOOLS 25/06/2011 12:40


Je vois, du caca suédois... Je réceptionne... attendez... ah voilà. Ne pas acheter ce jeu. Drôle d'idée, tu pensais vraiment que j'allais me procurer cette chose ?

Sérieusement, vous avez vu les graphismes ? C'est laid à en crever et sans parler des bugs constants ! ABSTENEZ-VOUS LES AMIS.